Le vendredi 6 novembre 2020, Wellington – C’est en présence de partenaires, dignitaires et membres de la communauté que le comité consultatif communautaire Bienvenue Évangéline et la Coopérative d’intégration francophone de l’Î.-P.-É. (CIF) ont présenté la programmation de leur nouveau projet au grand public.

Le projet des communautés francophones accueillantes est financé par Immigration, Réfugiés, et Citoyenneté Canada et reproduit dans 14 régions francophones en situation minoritaire dans le but d’accompagner ces communautés dans l’amélioration de leur capacité d’accueil. Il vise la mobilisation, la sensibilisation et la formation des acteurs clés jouant un rôle dans l’accueil et l’inclusion des nouveaux membres de ces communautés. L’initiative favorise un degré élevé de participation et de collaboration d’un large éventail d’intervenants. Sa mise en œuvre est menée PAR et POUR les communautés francophones.


Dans son ensemble, la programmation insulaire se base sur des priorités choisies par le comité consultatif communautaire à la suite d’un état des lieux de la région, soit : le leadership inclusif et les opportunités économiques, entrepreneuriat et emplois. L’interconnectivité naturelle de ces différents secteurs permettra un accompagnement intéressant aux leaders, employeurs et résidents de la région.

comité consultatif communautaire Bienvenue Évangéline CIF
Les membres du comité consultatif communautaire
De gauche à droite : Jean-Marc Beauchesne, Giselle Bernard, Bonnie Gallant, Jeannette Gallant,
Cécile Arsenault, Angèle Arsenault, Nick Arsenault,
Au premier rang : Roger Gallant et Alcide Bernard
Absentes de la photo : Moira Mcguire et Félicienne Otchoun


De manière plus précise, le projet a en vue plusieurs campagnes de sensibilisation et laboratoires d’apprentissage. Déjà cette semaine, une première rencontre a été tenue dans le but de mettre sur pied un réseau de « bons voisins » dans la région. À la suite du lancement officiel, l’équipe de coordination entamera une tournée pour visiter les leaders et employeurs de la région afin de les informer des possibilités qui leur sont offertes dans le cadre du projet. Des sessions de formation et de réseautage seront offertes selon les besoins exprimés et un accompagnement individualisé sera possible. Les démarches prévues lors des prochaines semaines seront un travail cumulatif qui nourrira le contenu d’un forum régional le 30 janvier 2021.

Le porte-parole du comité consultatif communautaire, Nick Arsenault, directeur du Centre scolaire-communautaire Évangéline, s’exprime : « Ça fait quelques années qu’on travaille afin d’améliorer l’accueil des nouveaux membres de la communauté. Ce sera vraiment intéressant de voir l’impact de ce projet à court et à long terme pour la région. »

En plus des annonces concernant la programmation, la signature visuelle du projet a été dévoilée et les nouveaux espaces de bureau ont été présentés aux participants présents. En concordance au plan opérationnel en place et pour assurer la sécurité de tous lors de la pandémie, l’accès a été limité à 50 personnes et les présentations ont été montrées en webdiffusion sur la page Facebook de la CIF. 

La CIF aide les nouveaux arrivants d’expression française qui viennent s’établir dans la province afin de faciliter leur intégration sociale, économique, éducationnelle et culturelle. Elle sensibilise également la population d’accueil à la diversité culturelle, aux bienfaits de l’immigration et à l’importance de l’immigration francophone. La CIF est financée par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada et le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard.